55 wallpapers version Ubuntu

Ubuntu 9 est sortit depuis quelques temps maintenant, seulement il se peut que votre wallpaper n’est pas très très jolie … c’est pour cette raison que l’on vous propose 55 wallpapers (fonds d’écrans). Ces 55 images/photos sont disponible au téléchargement. Mon préféré reste celui utilisé en image d’illustration (a droite).

Cliquez directement sur l’image pour atteindre le wallpaper, puis faites clic droit et choisir l’image comme fond d’écran

Pour info/mémoire, Ubuntu c’est …

Le projet est initié en 2004 par le milliardaire sud-africain Mark Shuttleworth, ancien développeur Debian, et sponsorisé par sa société Canonical, créée spécialement pour Ubuntu. Avant sa sortie pour le grand public, le projet très secret avait comme nom de code no-name-yet[3], « pas encore de nom ». Il annonce une nouvelle version tous les six mois et des cycles de développement de 2 ans (détails dans Versions). Sur le portail (Launchpad) chargé entre-autre de lister les bugs d’Ubuntu, le premier bug[4] constaté est resté célèbre : Mark Shuttleworth dénonce le fait que Microsoft ait une part de marché écrasante, et qu’il soit difficilement possible d’acquérir un ordinateur dans un magasin sans Windows pré-installé. Ce bug a été confirmé dans de nombreux pays, notamment en Belgique, au Canada, en France et en Suisse, et c’est un des buts d’Ubuntu de le réparer, selon les termes même de Mark Shuttleworth.

En 2005, un an après sa création, Ubuntu suscite l’intérêt de nombreux internautes[5].

En 2006, Ubuntu 6.06 LTS (de nom de code « Dapper Drake ») est la première version issue d’un cycle de développement de 2 ans. L’installeur Ubiquity apparaît sur le LiveCD, et équipe depuis lors l’ensemble des LiveCD. Canonical passe des accords avec Sun Microsystems.

En 2007, la version Ubuntu 7.04 inaugure les effets 3D avec Compiz (désactivés par défaut) et le rapatriement, via une interface graphique, du dossier « Mes Documents », des fonds d’écrans, des favoris Internet, et des contacts (e-mail et messagerie instantanée) depuis un ancien système d’exploitation. En France, l’Assemblée Nationale s’équipe d’ordinateurs Ubuntu[6]. Intel passe un contrat avec Canonical pour développer une plate forme mobile : Ubuntu Mobile. Dell vend des portables et des ordinateurs avec Ubuntu préinstallé depuis le 24 mai 2007 (le support Dell d’Ubuntu est effectué via Canonical). Ces ordinateurs sont également disponibles en France depuis le 8 août 2007[7].

En janvier 2008, en France, la gendarmerie nationale annonce son abandon de Windows et la migration de tous ses postes informatiques vers Ubuntu d’ici 2013, cela représente environ 70 000 ordinateurs[8]. En avril 2008 sort la deuxième version issue d’un cycle de développement de 2 ans, la version Ubuntu 8.04 LTS, nom de code Hardy Heron (le héron robuste). En septembre 2008, en Suisse, les 9 000 ordinateurs des écoles genevoises auront entièrement abandonné les logiciels Microsoft Office. Dans un deuxième temps, Windows sera également abandonné pour migrer vers Ubunt(via wikipédia)

Greg